Associations/Festival de La Biolle - Cinéma et ruralité

Festival de La Biolle - Cinéma et ruralité

Présentation

Sur le thème très large de la ruralité, le festival cherche à présenter au public des films très variés (des documentaires, des fictions, des courts et des longs métrages, des classiques ou des premiers films, des films français et étrangers) qui font réfléchir, découvrir, s’émouvoir, s’étonner, échanger, s’insurger… Il s’attache à éveiller la curiosité et faire découvrir un cinéma de qualité que l’on ne voit pas forcément dans les salles commerciales et qui peut susciter l’interrogation et la discussion. Il s’efforce d’organiser de nombreuses rencontres avec des professionnels du monde du cinéma ainsi que des débats fructueux sur des sujets ayant trait à la ruralité. Tout cela dans une ambiance sympathique propice aux échanges ! 

La prochaine édition du festival aura lieu du 6 au 11 novembre 2018.

Festival 2018 : 34ème édition du 06 au 11 Novembre

Pour sa 34 édition, le festival vous propose beaucoup de belles rencontres vivifiants : avec les paysans hors normes mais heureux de "Trait de Vie", vaec des citoyens ordinaires voulant faire bouger les choses dans "Les chelmins de Travers" et avec les fellahs tunisiens résistants qui analysent les défaillances de la politique agricole de leur pays dans "Couscous, les graines de la dignité".

« Des lois et des hommes » vous fait suivre le combat acharné de John O’Brien, un artisan-pêcheur insulaire irlandais qui veut faire changer les réglementations européennes et garder son droit ancestral de pêcher.

« La guerre des moutons » vous fait découvrir de jeunes éleveuses passionnées mais qui ont bien du mal à s’installer et vivre de leur métier.

Dans « Un hiver avec les garçons », les bénévoles, qui ont accueilli des migrants déplacés dans leur petite commune rurale et ont été profondément bouleversés par cette expérience, témoignent.

Mais, à l’affiche aussi, des rencontres plus dramatiques, notamment avec les derniers habitants d’un hameau argentin dévasté par la culture intensive du soja dans « Histoires de la plaine ».

Les fictions au programme vous font découvrir de beaux personnages : une activiste islandaise écolo étonnante dans "Woman at War" et un vieux sage estonien bienveillant en pleine guerre d'Abkhazie dans "Mandarines".

"Seule la terre" raconte une belle histoire d'amour entre un paysan et un journalier roumain dans les collines du Yorkshire.

Le film de clôture "Les gardiennes" rend hommage au courage des femmes de la campagne pendant la Grande Guerre.

Comme chaque année, quatre films sont également offerts aux écoliers et collégiens du secteur.

Et comme chaque année, des invités, des échanges, des débats... Sept réalisateurs seront présents pour accompagner leur film.

Programme détaillé sur le site du festival : www.cinerural-labiolle.org