La commune/Présentation de la commune

Présentation de la commune

La Biolle tire son nom du latin "betula", bouleau, nom d'origine celtique. Elle est située au pied de la montagne de Corsuet et de la montagne de La Biolle qui la sépare du lac du Bourget.
 
La commune de LA BIOLLE compte actuellement environ 2300 habitants.
La population a fortement augmenté depuis 15 ans, de 1353 habitants en 1990, la population est passée à 1779 habitants en 1999 puis à 1959 habitants en 2002.
 
La superficie du territoire communal est de 1303.86 hectares. On y dénombre 16 hameaux et lieux-dits, dont les plus importants sont le Chef-lieu, Savigny, Roasson, Tarency, Le Parc et Villette.
 
Une petite zone artisanale située au « Glatey » accueille quelques activités essentiellement industrielles et INTERMARCHE.
Au fil des ans, le nombre d'exploitations agricoles n'a cessé de décroître passant de 252 en 1929 à 161 dans les années 50 et une dizaine aujourd'hui.


TOPOGRAPHIE
 
La commune représente un losange irrégulier limité approximativement  au nord par le cours de l’Albenche, au nord-est par le Nant Burnier, à l’est par la Deysse et à l’Ouest par la montagne de LA BIOLLE.
 
Le territoire communal est relativement accidenté. A l’ouest de la commune se trouve la montagne de LA BIOLLE. Cette entité géographique s’étend sur près d’un tiers du territoire. Le reste de la commune est une succession de collines (Montfalcon, La Chataigneraie), de dépressions (Savigny) et d’espaces relativement plats (Villette, Le Parc).
L’altitude maximale de la commune est de 874 mètres, le point le plus bas est de 300 mètres.


 FAUNE ET FLORE
 
Le territoire communal comporte une Zone Naturelle d’Intérêt Faunistique et Floristique : la montagne de LA BIOLLE.
Les Marais des Villards et du Parc font l’objet d’un arrêté préfectoral de protection des biotopes.


LA FORET DE LA BIOLLE
 
La forêt de LA BIOLLE s'étend sur 306 ha entre 320 et 850 m d'altitude. Les essences feuillues les plus diverses sont coupées, telles que le chêne, le hêtre, l'érable, le tilleul et le bouleau qui a donné son nom à La Biolle.
De nombreuses espèces d'oiseaux égaient la forêt de leurs chants mélodieux. Au hasard d'une promenade, on rencontrera le chevreuil ou le sanglier. Sortant de la forêt, on découvrira à la Croix du Meyrieux un point de vue remarquable. De là, le Lac du Bourget et les contreforts du Revard se laisseront admirer dans la brume ou l'éclatante limpidité des ciels après l'orage.


HISTOIRE
 
A LA BIOLLE, on recense d'anciens châteaux et d'anciennes maisons fortes, telles les maisons fortes de Roasson, du chef-lieu où de Villette encore très bien conservées et aujourd’hui occupés par des propriétaires privés.
Le château de Longefan est aujourd’hui également occupé par des propriétaires privés, celui de Montfalcon n’a pas résisté aux assauts des troupes françaises et est aujourd’hui en l’état de ruines.


ANIMATION / TOURISME

 
L’engagement associatif est également fort à LA BIOLLE, comme en témoigne le nombre important d’associations pour une commune de cette importance : animations, football, danse, gymnastique, école de musique intercommunale "Atelier des Arts", etc.
Ainsi, par exemple, depuis plus de 20 ans le festival de cinéma rural accueille films, acteurs et spectateurs tous les automnes. (http://festcinerural-labiolle.org/).
La commune renferme de nombreux logements touristiques et propose des sentiers pédestres et de randonnée V.T.T.